Société de défense des animaux, Nice, (SDA) site officiel

Navigation


Imprimer cette page

Alimentation


Alimentation : attention


L’aliment que vous allez donner à votre chat sa vie durant conditionne fortement son état de santé et son espérance de vie.


Il faut savoir que le point faible de beaucoup de chats est le système urinaire et rénal.


Or, le marché des croquettes est en pleine expansion. On y trouve d’excellents produits haut de gamme, mais hélas aussi des produits beaucoup moins sûrs qui peuvent fragiliser le système urinaire de certains chats, en créant des cristaux (ou calculs) qui obstruent partiellement ou complètement le conduit urinaire. Le chat n’arrive plus à uriner normalement, souffre beaucoup, et risque la mort s’il n’est pas soigné rapidement.


Si vous constatez que votre chat :


conduisez-le immédiatement chez le vétérinaire, sa vie est en jeu!


Les malades les plus chanceux s’en tireront avec un traitement en piqure et des médicaments, d’autres devront être mis sous sonde pendant un ou plusieurs jours, les cas les plus graves relevant hélas d’une chirurgie très lourde, avec les coûts énormes que cela peut engendrer. Dans tous les cas, vous ne pourrez plus donner à votre chat sa nourriture habituelle, mais des aliments étudiés pour ménager le système urinaire (coût : environ 25-30 € par mois selon le conditionnement)

Sachez qu’une économie faite sur l’aliment de votre animal est une fausse économie! Pour vous le prouver, nous nous sommes livrés à une petite étude. (les coûts que nous vous donnons correspondent à un chat de poids normal : environ 5 kg)

Nous dégageons quatre types d’aliments et d’ordre de prix :


NOS CONSEILS :


Etant donné les multiples types de conditionnement qui rendent les calculs très compliqués, il vaut mieux acheter des croquettes de bonne gamme en grands sachets de 4 ou 5 kilos, ou plus, qui se révèlent alors à peine plus chères qu’un aliment de moyenne gamme conditionnés en sachets de 400 grammes par exemple.


Exemple : une marque haut de gamme que nous ne citerons pas, conditionnée en 2 kg vous reviendra à 21 € par mois. Achetée en 5 kg, le coût tombe à 18 € et en 10 kg à 14 € ! Il suffit de répartir chez vous ces 5 kilos dans des bouteilles d’eau de 5 litres vides et bien sèches. Elles seront ainsi à l’abri de l’humidité et se conserveront parfaitement. De plus, leur utilisation en sera facilitée pour vous. Vous pouvez aussi partager un sac de 10 kg avec une personne de votre famille ou des amis qui ont eux aussi un chat.


Profitez des promotions! celles-ci peuvent abaisser considérablement le coût d’un bon produit. Les boitages peuvent se conserver deux ans, et vous pouvez donc les stocker!


Pour les personnes qui nourrissent beaucoup de chats « errants » : attention ! vous ne pouvez pas remarquer qu’un chat a un problème urinaire s’il vit dehors. Les chats errants sont souvent dérangés en journée et n’ont pas accès à l’eau en permanence, ce qui peut entraîner un manque d’apport hydrique et donc, des problèmes urinaires. (de plus en hiver, ils sont obligés de boire de l’eau glacée, ou au contraire de l’eau à 30 degrés en été ou plus si le soleil tourne, ce qui peut se révéler nocif pour leur santé). Par précaution, il vaut mieux bannir les croquettes de basse et moyenne gamme, et opter, si vous avez de petits moyens, pour les aliments en boitages, quitte à les mélanger à des pâtes ou du riz.


NOURRITURE FRAICHE?


N’oublions pas la nourriture fraîche (poisson - poulet - viande) qui reste une très bonne alimentation à condition d’y ajouter des haricots verts, du riz (ou du couscous, plus facile d’utilisation) et un peu d’huile de tournesol -ou d’olive si le chat aime- ; (le poisson et le poulet ne doivent pas être donnés crus). Les abats sont des aliments appréciés par le chat, mais à utiliser avec parcimonie. N’oubliez pas la levure de bière plusieurs fois par semaine en petite quantité.


Les restes de repas, souvent trop épicés, gras , ou salés , ne sont pas conseillés pour les animaux , qu’ils soient chiens ou chats. Le lait ne convient qu’aux chatons. Une fois adultes beaucoup de chats le digèrent mal (diarrhée).


Donner de préférence l’aliment à température ambiante et non sorti directement du réfrigérateur.


Et bien entendu, laisser toujours de l’eau fraîche à disposition si possible éloignée de la nourriture, car d’instinct le chat aime « aller au point d’eau » comme faisaient ses ancêtres du désert. C’est pour cette raison que les chats préfèrent souvent boire dans une soucoupe de pot de fleur sur votre balcon, ou dans votre arrosoir plutôt que dans le bol qui côtoie sa pâtée.


sda nice





© Copyright 2010-2017 - SDA Nice    Webmaster : sdanice@free.fr