Société de défense des animaux, Nice, (SDA) site officiel

Navigation


Imprimer cette page

Femme enceinte - Chat et Toxoplasmose

La SDA est parfois amenée à dialoguer avec des maîtres en voie d’abandon de leur chat, pour cause de personne enceinte dans la famille.

Or, la recherche a pu démontrer que cette peur est pour une large partie non-fondée. Nous avons rédigé cet article pour aider les familles et leurs animaux de compagnie à rester ensemble, sans aucun risque pour la santé de la personne enceinte.


Qu’est-ce que la Toxoplasmose ?


La Toxoplasmose est une infection causée par un parasite unicellulaire : le Toxoplasma gondii, qui infecte surtout les animaux à sang chaud, dont l’être humain. (80% de la population française a une séroposité positive au toxoplasme et est donc immunisée car on ne peut être infecté une seconde fois - sauf dans certains cas très particuliers comme certaines personnes immunodéprimées par le SIDA)


Comment se transmet la toxoplasmose ?


Elle est généralement transmise par ingestion des viandes pas assez cuites, par des légumes et des fruits non-lavés, ou parce qu’on ne se lave pas les mains après avoir fait du jardinage ou été en contact avec de la terre.

Le risque d’être contaminé par les excréments d'un chat est considéré comme nul si le chat n’a pas accès à l’extérieur et qu’il ne mange pas de viande crue fraiche (= non congelée).


Pourquoi donc est-il si rare de se faire infecter par un chat ?


Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine n’a pas démontré de corrélation entre le fait d’être propriétaire d’un chat et une infection par la toxoplasmose, et cela s’explique :


Pour être lui-même contaminé, le chat doit avoir dévoré des oiseaux, des souris qui doivent eux-mêmes infectés par le toxoplasme! (oiseaux et rongeurs sont des « hôtes intermédiaires »).. Donc, un chat élevé en maison et mangeant des croquettes, des boitages, du poisson ou des viandes cuites ne peut être porteur du toxoplasme.

Par ailleurs, il faut savoir que 2% seulement des chats éliminent le parasite par les selles, durant une période allant de une à trois semaines seulement après qu’il soit lui-même contaminé. Des études montrent qu’ensuite l’élimination ne se reproduit pas, même après de nouvelles expositions au parasite : ce sont donc en général les jeunes chats qui sortent dehors qui peuvent excréter le parasite.


De plus, il faut 24 à 48 heures après l’évacuation des selles pour que celles-ci deviennent infectieuses! Donc, si la litière est nettoyée au moins une fois par jour, la transmission de l’infection par l’enlèvement des selles avec une pelle peut être complètement évitée.


Les poils des chats ne sont pas considérés comme vecteurs de contamination. Une infection directe consécutive à la manipulation des chats est généralement considérée comme très rare.


Quel risque pour la femme enceinte ?


La toxoplasmose est transmise par la mère à son fœtus. Le risque et la gravité que le foetus soit atteint dépendent du stade de la grossesse.

Le risque est inférieur à 2% avant deux mois de grossesse mais dans ce cas l’atteinte fœtale est grave.

Le risque atteint 70% en fin de grossesse et le fœtus subira alors essentiellement des lésions oculaires.

Des traitements existent pour limiter les conséquences d’une infestation au cours de la grossesse.

Il y a trois formes de toxoplasmose : une qui n’est pas contaminante, une forme plus résistante détruite par la chaleur ou la congélation, une très résistante - celle qu’on retrouve dans le sol, les plantes-, elle aussi détruite par la chaleur ou la congélation.


Si je suis enceinte et non immunisée comment pourrais-je me protéger, ainsi que mon enfant, de la toxoplasmose ?


Si malgré tout, vous êtes particulièrement anxieuse, faites nettoyer la litière par une autre personne de la famille et abstenez vous d’embrasser votre chat, et tout se passera pour le mieux !


Témoignage


Une des administratrices de la SDA témoigne :


Alors que j’avais des chats depuis 10 ans et m’occupais activement de chats errants dans mon activité bénévole, j’ai eu la grande surprise de découvrir lors de ma grossesse que je n’étais pas immunisée contre la toxoplasmose (preuve que le contact étroit avec les chats n’est vraiment pas contaminant !)


Je n’ai absolument pas paniqué, ai mis des gants pour changer les litières (à l’époque j’ignorais que les chats « maison » nourris de croquettes ou boitages n’étaient pas potentiellement contaminants)


J’ai continué de caresser et toucher mes chats, et tout s’est bien passé. Amandine est née sans problème le 20 Mars 1989, et a été accueillie par Mimi, Titou, Petit Rat et Patty.


J’espère que les femmes enceintes seront rassurées par mon témoignage et n’abandonneront pas leur petit compagnon qui sera par la suite le compagnon privilégié de leur enfant, leur confident, leur ami.


sda nice (y.o.) 2008






© Copyright 2010-2017 - SDA Nice    Webmaster : sdanice@free.fr